Offrandes à la nature

CHF 0.00

Catégories : ,
b

Description

Ce livre est uniquement disponible en téléchargement. Il est gratuit mais vous pouvez faire un don pour soutenir notre fonds d’édition. Vous trouverez les informations pour votre versement en cliquant sur le bulletin de versement ci-contre.

TÉLÉCHARGEMENT DU LIVRE

Préface
Le titre de cet ouvrage nous a été inspiré par le poème « L’Offrande à la Nature » d’Anna de Noailles. [1]

Nature au cœur profond sur qui les cieux reposent,
Nul n’aura comme moi si chaudement aimé
La lumière des jours et la douceur des choses,
L’eau luisante et la terre où la vie a germé.
La forêt, les étangs et les plaines fécondes

Ont plus touché mes yeux que les regards humains,
Je me suis appuyée à la beauté du monde
Et j’ai tenu l’odeur des saisons dans mes mains…

Le seul extrait de cette ode résume à merveille ce que Frank Bridel nous invite à découvrir tout au long des pages qui suivent. A travers montagnes et forêts, fleuves et océans, il nous fait percevoir la manière dont les artistes de tous les temps ont exprimé, chacune et chacun avec les talents qui leur sont propres, leur reconnaissance et leur admiration face à la « beauté du monde » qui les environne.

Ces offrandes, dont nous sommes les dépositaires, devraient aussi nous inviter au respect de cette nature aujourd’hui si menacée. Car elle n’est pas seulement un magnifique décor qui nous est offert au quotidien : nous en faisons partie, nous lui sommes indissolublement liés. Si nous la laissons dépérir, nous ne survivrons pas non plus ! Comme déjà l’écrivait Saint-Augustin il y a plus de 16 siècles, il est urgent de garder et de ne pas gâcher cette « beauté en partage » pour nous et pour les générations ä venir, car elle n’est rien de moins qu’un don du Créateur.

Interrogez la magnificence de la terre, la beauté de la mer, la beauté de cette immense atmosphère qui nous entoure ; interrogez la splendeur au ciel, la merveilleuse disposition des astres ; interrogez le soleil, dont les rayons brillants donnent au jour sa clarté ; interrogez la lune, dont la lumière tempère et adoucit les ténèbres de la nuit qui succède au jour… Vous le voyez, nous avons la beauté en partage. Cette beauté même est le témoignage qu’ils rendent à leur Créateur… [2]

Maurice Gardiol
Président de la Fondation Ouverture

[1] A. de Noailles (1876.1933), dans son recueil « Le cœur innombrable » publié en 1901
[2] Saint Augustin, Sermon 241, 2 – 3 ; Pâques, c. 411 A.D.

Informations complémentaires

Auteurs